Petite revue démocratique 24.06.16

Petite revue démocratique 24.06.16

Allo ... les RG ?

Désormais, les conversations entre un avocat et son client pourront être écoutées. C’est même la Cour européenne des droits de l’homme qui l’autorise. Jeudi dernier, la haute autorité a ainsi rendu un arrêt, qui fait jurisprudence, sur une vieille affaire d’écoutes autour de la crise de la vache folle. À l’époque, il y a quatorze ans, le juge d’instruction avait mis sur écoute le patron de Buffalo Grill pour savoir s’il avait enfreint l’embargo sur la viande britannique. Incidemment, les grandes oreilles de la maison poulaga avaient surpris une discussion entre le DG et son avocat, où celui-ci trahissait le secret professionnel et le code de procédure pénale en informant son client des questions qui lui seraient posées en garde à vue. La Cour a validé l’exploitation par la justice de ces enregistrements puisque c’est l’avocat – et non le client – qui s’est fait pincer. N’empêche. Si les juges de Strasbourg soulignent que « les droits de la défense du client [ne doivent pas être] altérés » et que les propos écoutés ne peuvent se retourner contre lui, on voit mal comment la police va pouvoir faire l’impasse sur les dires de seulement l’un des deux interlocuteurs… Non mais, allô, quoi !

Source : Politis > Lire la suite

Incendie "raciste" à Denain : le directeur de cabinet, Yohan Senez (PS), mis en examen

L’incendie, à Denain, d’une épicerie roumaine dans la nuit du 20 au 21 mars avait fait grand bruit. Et pour cause. Peu après, deux employés municipaux avaient été mis en examen pour cet incendie volontaire. Ce mercredi, c’est le directeur de cabinet de la députée-maire Anne-Lise Dufour qui est mis en examen pour complicité d’un « incendie volontaire commis en raison de la race, l’ethnie, la nation, la religion de la victime ».

Source : La voix du nord > Lire la suite

Charlie ?

Deux journalistes indépendants, Gaspard Glanz (de Taranis News, qui filme au plus près les affrontement lors de manifestations) et Alexis Kraland, ont été interpellés par les forces de l'ordre sur le chemin de la manifestation anti loi travail prévue à Bastille sous haute surveillance policière

«On est 12 interpellés en tout dans le camion. Il fait 40 degrès, pas d'eau, pas d'air», tweete Glanz. Le déplacement du fourgon est visible sur un Periscope dans lequel les interpellés racontent les raisons de leur interpellation - la plupart du temps pour avoir dans leur sac du sérum physiologique et du matériel de protection (masque, lunette) pour se prémunir des gaz lacrymogènes. D'après un tweet de Taranis News, le motif de leur interpellation serait «attroupement en vue de commettre un délit». Filmer, c'est illégal ?

Source : Libération > Lire la suite

Le bal côté pile

sarkozy_240616VS

referendum2005

Puis côté face (no comment)

valls_240616

[Rappel] Juncker dit « non » à la Grèce et menace la France

"Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens", affirme notamment le président de la Commission européenne.

Source : Politis > Lire la suite

A la télé, il y a urgence à débattre du rétablissement de la torture “à la française”

"La menace terroriste est au plus haut, des policiers ont été assassinés, l’Euro a débuté", énumère Ruth Elkrief, dont l’interlocuteur, Fabrice Angei, secrétaire confédéral de la CGT, répond en direct du siège de la centrale, à Montreuil, mercredi dernier. « Et néanmoins, vous ne considérez pas que votre mouvement contre la loi travail qui a commencé il y a QUATRE mois [c’est la présentatrice qui insiste] peut s’arrêter, se modérer, se reporter, par solidarité, par responsabilité ? » Mais non, le syndicaliste refuse catégoriquement de faire preuve de responsabilité, de solidarité avec les policiers et l’Euro assassinés. Alors même que les images accompagnant son scandaleux discours montrent clairement l’association de la CGT aux violences des casseurs.

Source : Télérama > Lire la suite

Le directeur des Nations Unies admet avoir retiré l'Arabie Saoudite de la liste des pays tueurs d'enfants à cause de menaces financières

"Le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-moon a reconnu publiquement jeudi qu'il retirait la coalition bombardant le Yémen et actuellement dirigée par l'Arabie Saoudite d'une liste noire des tueurs d'enfants - 72 heures après qu'elle ait été publié - en raison d'une menace financière envers des programmes des Nations-Unies. Le secrétaire général n'a pas nommé la source de la menace, mais les rapports de presse ont indiqué qu'elle venait directement du gouvernement saoudien. Le rapport 2015 "Les enfants et les conflits armés" de l'ONU plaçait la coalition dirigée par l'Arabie au Yémen parmi les "acteurs qui tuent ou mutilent des enfants" et "qui se livrent à des attaques contre les écoles et/ou les hôpitaux." Le rapport, qui se fondait sur le travail des chercheurs de l'ONU au Yémen, attribuait 60 pour cent des 785 enfants tués et 1.168 blessés à la coalition de bombardement."

Source : The Intercept via les-crises.fr > Lire la suite

BREXIT – Pas question !

Peu importe le résultat du vote, le Pouvoir ne laissera pas l’Angleterre sortir de l’Union Européenne.

eunovote-84537

Source : Le grand soir > Lire la suite